HOW TO SHOP

1Login or create new account.
2Review your order.
3Payment & FREE shipment

If you still have problems, please let us know, by sending an email to support [ @ ] website.com . Thank you!

SHOWROOM HOURS

Mon-Fri 9:00AM - 6:00AM
Sat - 9:00AM-5:00PM
Sundays by appointment only!

Mot de passe oublié ?

*

Blog des randos extérieures

Rando Raid des Portes de Provence 2018

Participation record cette année pour le week-end club, à Bollène, sur la Rando Raid des Portes de Provence : 23 Renards dont 9 "petits nouveaux" et 1 Renarde !

 

Un grand merci à l'Orga pour son accueil chaleureux et pour nous avoir tracé de super parcours.
Rando Raid VTT des Portes de Provence

Les photos souvenirs de l'Orga pour ceux ... et celles qui n'ont pas pu venir :
Photos Raid (1)     Photos Raid(2)


Témoignage Raid Les Portes de Provence 2018

Rédactrice : Cécilia Lopes

 

Génial !! Super week end !!

Par ces quelques mots, vous comprenez que j’ai apprécié le week-end tant par son ambiance que par les parcours de ces 2 jours. 

Et pourtant, j’ai hésité à me joindre à cette expédition …

Dans le club depuis 4 ans, j’ai vu partir chaque année les membres du club : Raid Vauban, Roc d’Azur, raid xxx,etc.. Limitée techniquement, ces week-end me paraissaient inaccessibles et plutôt dédiés aux élites du club !

Cette année, le club a proposé un week-end qui m’a semblé plus ouvert à mon niveau. J’ai toutefois hésité longuement (vais-je y arriver, jamais monté 1000m de D+, 2 jours de suite ça fait beaucoup, et puis seule représente féminine, et puis je vais me ridiculiser, et puis blablablabla), bref ce fut ainsi jusqu’à la clôture des inscriptions … trop tard, ce sera pour l’année prochaine !! …. mais c’était sans compter sur les membres du comité directeur du club qui m’ont encouragée, motivée, levée mes doutes (y’a le 55 km, tu as le niveau sans problème, etc.). C’est ainsi que j’ai  franchi le pas : « Denis (Reinie), c’est décidé je m’inscris !!  Je partirai sur le 55 km, c’est déjà pas mal pour une première ! »

Les semaines qui ont suivi, j’ai remis en état de marche mon VTT (fourche et transmission), participé à toutes les sorties du dimanche, quelques sorties CAP et natation dans la semaine. Arrivé mi-juin me voilà prête …  et plutôt en forme.

Deux semaines avant le départ, Denis Reinie organise une réunion pour les « petits » nouveaux (ceux qui n’ont jamais participé à un week-end de ce type). Débriefing sur l’organisation puis Denis liste les « choses » à emmener : 5 chambres à air, 2 pneus de rechange, divers outils, papier journal (pour sécher nos chaussures, il y aura des traversées de rivière), poche d’eau + gourde (pour s’arroser la tête car il risque de faire très chaud), crème anti frottement, trousse urgence avec pansements américain (quésaco !! il s’agit des pansements très absorbants en cas de fort saignement !!), etc…. sa liste nous fait peur. Il insiste : le terrain est très caillouteux, glissant, descentes techniques, les chutes sont vite arrivées. Bref, je commence à paniquer, dans quoi me suis-je embarquée !?

Puis Xuan nous explique que les vélos doivent être démontés et rangés dans une housse pour pouvoir les aligner dans la soute du car ….les roues, le guidon, les pédales, le dérailleur, rien ne doit dépasser. 2ème panique, je ne sais pas faire, pas bricoleuse pour 2 sous !!! C’est qu’il faut remonter tout ça à l’arrivée !!

Cette même semaine, je récupère une housse (merci à Patrick P.). Dans mon garage,  je fais des tests, aidés par les conseils et astuces de Xuan, voilà mon vélo bien calé dans sa housse (et finalement le dérailleur et les pédales resteront à leur place, c’est l’avantage d’avoir un petit vélo).

J-1, la liste de Denis à la main, je vérifie une dernière fois que rien ne manque – ma valise est prête !!

Départ le vendredi matin, journée dans le car, accueil des organisateurs, tout se déroule comme prévu.

Samedi matin, debout à 6h, petit déjeuner, tout le monde est motivé. On remonte nos vélos sur le parking du centre aéré, habillés en Renards/Renarde (et oui, j’ai la tenue des renardes !), nous ne passons pas inaperçus. 8h30, débriefing de l’organisation. Le journal local veut nous prendre en photo, les stars !

Le départ est imminent. Xuan nous sonde : qui sur le 85, qui sur le 55 ? Avec Denis Riera, nous levons la main pour le 55. Courageux mais pas téméraire !!

Nous voilà partis à l’assaut des chemins de la Drôme, le ton est donné dès le départ. Denis R. avait raison le terrain est bien différent de la région parisienne. Cailloux, cailloux et encore des cailloux, avec mon semi-rigide, mon dos souffre. Des champs de lavandes, vignes, etc … mais que du bonheur. Arrivée au 1er ravitaillement, nous avons déjà parcouru les 21 km. A gauche le chemin pour le 85, à droite le 55. J’hésite, je suis en forme, j’ai pris beaucoup de plaisir dans cette 1ere partie, je n’ai pas envie de rentrer. Je regarde la carte. Dans le tracé du 85, il y a la possibilité de couper en fin de parcours (ça ferait « que » 75 !!). Je fais part à Denis de monidée. Aidée par un bénévole qui nous explique que si on fait le 85 on passera devant le château ??? (j’ai oublié son nom), Denis est intéressé, et vite conquis. Les killers que nous sommes !! On part pour le 85 !!!

Pas de regret, j’ai passé une superbe journée. Nous roulions doucement mais sûrement. Derniers de  la course, les bénévoles nous attendaient à chaque ravitaillement parfois inquiets de ne pas nous voir arriver. Les 10 derniers kilomètres ont été durs. Il est déjà 18h30, Xuan appelle, il s’inquiète. Tout le monde est déjà rentré, nous sommes très attendus. A 19h, nous arrivons dans la cour intérieure de l’internat, la soirée avait commencé. Nous sommes accueillis sous les applaudissements. Les bénévoles qui nous ont suivi aux ravitaillements sont là et viennent nous saluer. Une bonne ambiance règne dans l’enceinte.

 

 

La soirée est passée rapidement, chacun a raconté sa journée, ses débours, ses ressentis. Nous sommes unanimes, le parcours était top, bien fléchés, les bénévoles sympathiques.  Mais là, j’avais qu’une hâte : dormir.

Le lendemain, de nouveau levée à 6h. Les jambes sont raides, le dos douloureux mais je suis motivée. Cette fois ci on restera sur le 55km. Avec Denis nous reformons notre binôme. La 1ere partie du parcours est plus roulant, la deuxième est assez technique. Fatiguée de ma journée de hier, j’ai quelques difficultés dans les descentes. En chemin, nous avons rencontrés 2 randonneuses du coin, l’une d’elle nous informe qu’elle fait du vélo sur route et qu’elle a franchi le pas et s’est acheté un vélo VAE, qu’elle a reçu la veille.Et nous explique que depuis quelques temps, elle avait du mal à suivre les jeunes de 60 ans dans leurs sorties. Devant notre air interloqué, elle nous donne son âge : 70 ans.  C’est beau. J’espère être comme elle à son âge …

 

Bilan de ce week end : dépaysement, belles sensations, des montées, des descentes, des cailloux, des cigales (elles étaient là aussi !!!), du soleil et le mistral pour nous rafraîchir.Un petit clin d’œil à Denis (Riera) avec qui j’ai passé ces 2 jours, j’ai pris un vrai plaisir à rouler avec toi … merci !

Et merci à tous ceux qui m’ont encouragé à participer à cette belle aventure …  à l’année prochaine !

  

TOP
Joomla Extensions